REGLEMENTATION & LEXIQUE


Lexique

Un échafaudage est une structure utilisée pour tous travaux en hauteur, il permet la construction, l’entretien et la rénovation de bâtiments, ponts, monuments… Il existe plusieurs types d’échafaudages : en acier ou aluminium, l’acier sera choisi pour plus de robustesse et stabilité.

L’échafaudage peut être aussi fixe ou roulant, l’échafaudage roulant sera choisi pour des travaux de petite ou moyenne envergure et de très courte durée. De nombreuses consignes de sécurité doivent être respectées lors de l’utilisation d’un échafaudage, nous vous invitons à vous rapprocher de nos services pour tout conseil d’utilisation.


Choix du matériel

Le choix du matériel d’échafaudage se fait en fonction de la nature du chantier et des besoins, des contraintes du chantier et des aspect ergonomiques.

Le matériel doit être conforme aux normes en vigueur.

Sur la structure d’ échafaudage, les éléments utilisés doivent être de même type et de même marque.

L’état du matériel utilisé doit être vérifié. Les planchers devront être sensiblement horizontaux.


Réglementation

Selon L’Arrêté du 2 avril 1952 déterminant les mesures particulières de protection et de salubrité applicables dans les chantiers du bâtiment et travaux public, les principales dispositions prévues par cet arrêté sont :

01. L’obligation de veiller à ce que le matériel utilisé dans les chantiers pour l’établissement des échafaudages, échelles, passerelles, appareils de manutention ou de levage et tout autre engin ou installation, soit d’une résistance suffisante pour supporter les charges et les efforts auxquels il sera soumis.

02. L’obligation de s’assurer que les appareils de levage ou de manutention sont vérifiés. Cette vérification sera renouvelée chaque fois que ces appareils auront subi des démontages ou des modifications ou en cas de défectuosité.

03. L’obligation pour le chef d’entreprise, avant de commencer les travaux de démolition, de visiter toutes les parties de l’immeuble à démolir afin de vérifier la résistance de chacune des parties.

04. L’obligation de s’assurer que les échafaudages fixes, légers ou volants sont résistants.

05. L’obligation d’installer, dans les travaux exécutés sur les toits et autres travaux exposant les ouvriers à des chutes graves, des dispositifs protecteurs s’opposant efficacement à la chute de l’ouvrier sur le sol.